Navigateur pour l'histoire

Résultats de la recherche

Soldat, tenue de service, Colored Infantry Company, Milice incorporée du Haut-Canada, 1843-1850

Type: Image

Levée parmi les Noirs au Haut-Canada en 1838, cette compagnie demeura la seule en service actif dans la province entre 1843 et 1850, date de sa dissolution. Elle patrouillait la frontière canado-américaine dans la péninsule de Niagara. En plus de la tenue de service ci-illustrée, ces soldats noirs canadiens portaient également le shako et l’habit écarlate galonné de blanc en grande tenue, tout comme les soldats de l’infanterie britannique. Reconstruction par Garth Dittrick. (Parcs Canada)

Site: Défense Nationale

Canadian Illustrated News - Ashantee War-Dance

Type: Image

Dessin d'un peuple effectuant la danse de la guerre.

Site: Bibliothèque et Archives Canada

Rassemblement des femmes et enfants acadiens en vue de la déportation, Grand Pré, Acadie, juillet 1755

Type: Image

Vient maintenant le temps de déporter les femmes et les enfants de Grand Pré, en Acadie. Les troupes arrivent pour les rassembler et les déporter au cours de l'automne de 1755. Historiquement, au Canada, on avait parfois recours aux soldats pour bannir des populations civiles innocentes de leurs maisons. La déportation des Acadiens est le premier exemple d'envergure de l'utilisation des soldats au Canada - des troupes britanniques et du Massachusetts dans ce cas-ci - pour entourer les civils. L'arrestation et l'internement des Canadiens d'origine japonaise pendant la Deuxième Guerre mondiale est le plus récent exemple.

Site: Défense Nationale

Vue d'Annapolis Royal, Nouvelle-Écosse, vers 1753

Type: Image

Cette vue maritime montre Annapolis Royal (anciennement Port-Royal) quelques années avant l'éclatement de la guerre de Sept Ans et la déportation des Acadiens. On peut voir à droite le fort Anne, construit en 1702 pour défendre la capitale de la colonie française d'Acadie.

Site: Défense Nationale

Canadian Illustrated News - King of Ashantee and His Executioners

Type: Image

Dessin du Roi d'Ashanti et de ses bourreaux.

Site: Bibliothèque et Archives Canada

Milicien acadien, 1755-1760

Type: Image

Ce ne sont pas tous les Acadiens qui ont été déportés en 1755. Certains d'entre eux se sont enfuis vers le territoire actuel du Nouveau-Brunswick et, de là, ont mené une bataille digne d'une guérilla dans les secteurs britanniques. Cette bataille fut telle que de nombreuses troupes britanniques et américaines furent nécessaires pour garder, avec un succès discutable, les frontières à l'ouest de la Nouvelle-Écosse. La capitulation de l'armée française en septembre 1760 n'a pas découragé les partisans acadiens qui ne voulaient pas se rendre aux Britanniques. Ce sont des officiers français qui ont finalement convaincu les Acadiens de déposer les armes et de respecter la capitulation. Reconstitution par Derek Fitzjames. (Parcs Canada)

Site: Défense Nationale

Soldat, 2nd Construction Battalion, Corps expéditionnaire canadien, vers 1917

Type: Image

Cette unité fut la première dans les forces armées à recruter des Canadiens d'origine africaine. Ils ne pouvaient pas se joindre à d'autres unités dû à le racisme. La Construction Battalion fut formée en 1916 et en grande partie les volontaires provenaient de la Nouvelle-Écosse. L'unité a servi en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick pour un an et a été envoyé en France par la suite pour construire des chemins et des chemins de fer. La 2nd Construction Battalion suivit les unités d'avant la confédération telles que Captain Runchey's Company of Colored Men (1812-1815), Colored Infantry Company (1838-1850), and the Victoria Pioneer Rifle Corps (1860-1866). Reconstitution de Ronald B Volstad. (Ministère de la Défense nationale du Canada)

Site: Défense Nationale