Navigateur pour l'histoire

Résultats de la recherche

Le soldat Tom Longboat, célèbre coureur de fond autochtone, en juin 1917 - Le Canada et la Première Guerre mondiale

Type: Image

Une photographie du soldat Tom Longboat, célèbre coureur de fond, qui a facilité un système de communication des renseignements lors de la bataille de Passchendaele au cours de la Première Guerre mondiale.

Site: Bibliothèque et Archives Canada

La bataille du Long-Sault, en mai 1660

Type: Image

Cette gravure du début du XXe siècle montre le point culminant de la bataille livrée en 1660 par Adam Dollard des Ormeaux et ses hommes pour défendre Long-Sault contre les Iroquois. On voit ici un défenseur français tenir au-dessus de sa tête un tonnelet de poudre à canon. Cette bombe de fortune allait retomber à l'intérieur du fort et tuer une bonne partie de la garnison.

Site: Défense Nationale

Laura Secord découverte par des Amérindiens alliés aux Britanniques, 22 juin 1813

Type: Image

Le 22 juin 1813, Laura Secord (1775-1868), après son fameux périple de 30 kilomètres, tombe sur un camp amérindien. Étant les alliés des Britanniques, ces Amérindiens ont amené Mme Secord jusqu'à un détachement de troupes britanniques qui se trouvait à la maison DeCew, sur l'escarpement du Niagara, près de ce qui est aujourd'hui la ville de Sainte-Catherine, en Ontario. Une fois arrivée, elle a pu informer les Britanniques d'une attaque imminente des Américains. Cette gravure nous donne une image plutôt romantique de l'héroïne. Au moment de son exploit, Mme Secord avait 38 ans; elle était donc relativement plus âgée que la dame représentée sur cette image. Toutefois, d'après un témoin oculaire de l'époque, « elle était mince et avait une apparence délicate ».

Site: Défense Nationale

Le grand chef shawnee Tecumseh, vers 1807

Type: Image

Tecumseh (vers 1768-1813) avait de la prestance et une personnalité charismatique. Un officier de la milice canadienne, Thomas Vercheres de Boucherville, a décrit comme suit le chef shawnee au cours d'un souper en 1813 : « Tecumseh était assis à ma droite, un pistolet de chaque côté de son assiette et un grand couteau de chasse devant lui. Il portait une cape rouge, un pantalon de peau de chevreuil et une chemise de calicot imprimé, un ensemble qui lui avait été offert par les Anglais. Son maintien était irréprochable pour un homme de la forêt, bien meilleur que celui de certains prétendus gentlemen ». On ne sait pas avec certitude si cette gravure du XIXe siècle, largement diffusée, représente réellement Tecumseh. L'artiste se serait basé sur un dessin fait d'après modèle vivant en 1807, à Vincennes, par le commerçant de fourrures Pierre Le Dru.

Site: Défense Nationale

Guerriers iroquois rôdant près d'établissements français, années 1650

Type: Image

Jusqu'aux années 1660, et dans la région de Montréal en particulier, aucun habitant des établissements français ne peut vraiment se sentir à l'abri d'attaques suprises menées par des guerriers iroquois. De nombreux colons canadiens, y compris des femmes, apprennent à manier les armes à feu durant les années 1650.

Site: Défense Nationale

Village typique d'Amérindiens du Nord-Est

Type: Image

Presque tous ces villages sont constitués de longues maisons à toit d'écorce défendues par une palissade en rondins. Gravure inspirée des rendus réalisés par John White à la fin du XVIe siècle.

Site: Défense Nationale

Voltigeurs canadiens en marche, 1813

Type: Image

Les soldats du Provincial Corps of Light Infantry (mieux connus sous le nom de Voltigeurs canadiens) devaient offrir cette vue lorsqu’ils sont descendus de Montréal en octobre 1813 pour défendre Châteauguay. Certains des hommes portent la houppelande, d’autres seulement la veste grise de leur uniforme. À gauche se dresse un éclaireur amérindien, peut-être un Mohawk de Kanesatake ou de Kahnawake, près de Montréal. Reconstitution par Gerald A. Embleton. (Parcs Canada)

Site: Défense Nationale

La Salle revendique la Louisiane au nom de la France

Type: Image

Le 6 avril 1682, Robert Cavelier de La Salle participe à une cérémonie par laquelle il revendique la Louisiane au nom de la France, après avoir descendu le fleuve Mississippi jusqu'au golfe du Mexique. Malgré le cadre sauvage, la cérémonie s'est déroulée en grand apparat.

Site: Défense Nationale

Chef amérindien de la tribu des Ottawas, 1814

Type: Image

Ce chef ottawa porte un surtout de peau de daim tannée. Ses cheveux, ramenés en deux tresses derrière la tête, sont coiffés dans un style caractéristique à sa culture. L’une des parures argentées pendant à son cou est un hausse-col européen, une pièce de l’armure cérémoniale des officiers européens protégeant le cou qui était très prisée par les chefs aborigènes, selon les comptes rendus de cette époque. Reconstitution par Ron Volstad. (Ministère de la Défense nationale du Canada)

Site: Défense Nationale

Fort La Présentation, dans les années 1750

Type: Image

Établi vers 1718, le fort La Présentation a été reconstruit en 1748. Ce fort a été une importante base pour les Indiens alliés des Français sur le cours supérieur du fleuve Saint-Laurent, qui subissaient grandement l'influence du père Piquet, un missionnaire sulpicien. En 1752, John Defever a décrit le fort comme un village composé d'environ 40 wigwams et près duquel un prêtre français habitait. Les Britanniques ont pris le fort en 1760. La ville de Ogdensburg, dans l'État de New York, a été construite sur le site du fort La Présentation.

Site: Défense Nationale