Navigateur pour l'histoire

Résultats de la recherche

Date > 1900 > 1940-1949

Organisation > Anciens Combattants Canada

Navires perdus au cours de la bataille du golfe du Saint-Laurent

Type: Document

Présente une liste des navires perdus durant la bataille du golfe du Saint-Laurent. Le nombre des pertes humaines est indiqué, s'il est connu, entre parenthèses à côté du nom du navire, ainsi que la date où le vaisseau a coulé, et le U-boat responsable du naufrage.

Site: Anciens Combattants Canada

Commémoration - Bataille du golfe du Saint-Laurent

Type: Document

Nombre de victimes de la bataille du golfe du Saint-Laurent n'ont pas de sépulture connue. Des deux côtés de l'Atlantique, les monuments commémoratifs de la Commonwealth War Graves Commission perpétuent le souvenir de ces victimes et celui du sacrifice qu'elles ont consenti. Ce site web donne un compte-rendu de ces monuments et décorations.

Site: Anciens Combattants Canada

Bataille du golfe du Saint-Laurent (1942-1944)

Type: Document

Table des matières offrant des hyperliens à divers sujets concernant la bataille du golfe du Saint-Laurent, durant la Seconde Guerre mondiale.

Site: Anciens Combattants Canada

Derniers affrontements sérieux - Bataille du golfe du Saint-Laurent

Type: Document

Décidés à obtenir les mêmes succès qu'en 1942, les U-boot revinrent en 1944 dans le golfe du Saint-Laurent, qui avait été rouvert aux navires transatlantiques. À ce moment-là, la Marine royale du Canada était devenue plus habile à la guerre anti-sous-marine et avait grandement amélioré ses méthodes de protection des convois. L'aéronavale était également plus efficace. Les U-boot revenaient cependant avec un avantage qui pouvait se montrer fatal : le schnorchel, ce tube qu'on venait d'inventer et qui permettait aux sous-marins de recharger leurs batteries en plongée.

Site: Anciens Combattants Canada

Lectures suggérées - Le Plan d'entraînement aérien du Commonwealth britannique

Type: Document

Une liste de livres et de thèses académiques au sujet du PEACB et de la Seconde Guerre mondiale.

Site: Anciens Combattants Canada

Perte la plus spectaculaire - Bataille du golfe du Saint-Laurent

Type: Document

La dernière perte de la saison 1942 fut la plus grande et peut-être la plus tragique de toutes. Il s'agit du traversier Caribou, qui faisait la liaison entre Sydney et Port aux Basques et qui fut coulé par le U-69 dans le détroit de Cabot, aux petites heures du matin, le 14 octobre 1942. Plus que tout autre évènement, la perte du Caribou montre à tous les Canadiens leur vulnérabilité aux attaques côtières et les convainquit que la guerre ne se confinait pas au théâtre européen.

Site: Anciens Combattants Canada

Regard sur le passé - Soldats autochtones

Type: Document

Ce site Web offre quelques récits personnels courts et émouvants d'expérience de guerre d'anciens combattants autochtones.

Site: Anciens Combattants Canada

La guerre dans les airs Ailleurs - La participation du Canada à la Seconde Guerre mondiale

Type: Document

Les aviateurs canadiens ont également pris part à d'autres opérations loin des principaux théâtres de guerre. Ces missions comprenaient des missions de reconnaissance, de transport aérien, de patrouille maritime et d'autres, parfois de bases éloignés.

Site: Anciens Combattants Canada

70e anniversaire du raid sur Dieppe - Galerie de photos

Type: Image

Les scènes de Dieppe le jour de l'attaque Allié (le 19 août, 1942) ainsi que les jours suivants. Inclut des photos du cimetière de Dieppe, les monuments commémoratifs, et la barrette de Dieppe: une médaille attribué à ceux qui ont participé dans l'attaque.

Site: Anciens Combattants Canada

La Deuxième Guerre mondiale

Type: Document

Lorsque le Canada s'engagea dans la Seconde Guerre mondiale, le service des infirmières s'élargit aux trois armées: l'armée de terre, la marine, et l'aviation. Dans chaque secteur, elles étaient vêtues d'une tenue de travail et d'un uniforme distinctifs et elles portaient toute le voile blanc des infirmières militaires. Elles étaient toutes des officiers brevetés. Comme tous ceux et celles qui se rendaient outre-mer, les infirmières faisaient partie de grands convois défiant la flotte de sous-marins allemands qui sillonaient l'Atlantique Nord.

Site: Anciens Combattants Canada