Navigateur pour l'histoire

Résultats de la recherche

Date > 1900 > 1930-1939

Type de Ressource > Image

Batterie de Belmont à Fort Rodd Hill, Colombie-Britannique

Type: Image

Construit en 1898-1900 afin de protéger la base de la Royal Navy (et plus tard de la Marine royale du Canada) sur le Pacifique, cette batterie a été restaurée selon son apparence de la Deuxième guerre mondiale. (Parcs Canada)

Site: Défense Nationale

Bombardier Bristol Bolingbroke IVT

Type: Image

Ce bimoteur était une version canadienne du bombardier léger britannique Bristol Blenheim. Le nom de Bolingbrooke fut donné à la version du Blenheim Mk. IV construite au Canada. Plus de 600 furent produits par l’avionnerie Fairchild à Longueuil, au Québec, à compter de 1939. Le Bolingbrooke fut le premier avion moderne fait en aluminium construit au Canada mais, avant même que le premier exemplaire prit son envol, il était déjà déclassé. On s’en servit néanmoins, faute de mieux. En juillet 1942, un Bollingbrooke contribua à couler un sous-marin japonais au large des côtes de la Colombie-Britannique. La photo montre un Bollingbroke Mk IVT dans la collection du Musée canadien de l’aviation. 457 MK IVT furent construits et utilisés pour l’entraînement des navigateurs et des artilleurs. (Ministère de la Défense nationale du Canada, PCN-5234)

Site: Défense Nationale

Hydravion Vickers Vedette, Aviation royale du Canada, vers la fin des années 1920

Type: Image

Cet hydravion fut le premier aéronef commercial construit selon des spécifications canadiennes afin d’affronter les conditions propres au pays. L’Aviation royale du Canada avait besoin d’un avion pouvant faire des relevés topographiques et la surveillance des incendies de forêt. L’avionnerie Canadian Vickers de Montréal proposa le Vedette de conception britannique avec quelques ajustements pour le Canada et l’ARC fit l’acquisition de 44 hydravions qui entrèrent en service en 1925. Ces engins furent très utilisés dans les régions sauvages du pays, assurant les communications avec les petites communautés isolées et faisant des levés aérophotogrammétriques pour la préparation des cartes de la Commission géologique du Canada. Une réplique de cet hydravion est en montre au Western Canada Aviation Museum. (Photographie du Ministère de la Défense nationale)

Site: Défense Nationale

Avion de reconnaissance Westland Lysander IIIa

Type: Image

Le solide avion Westland Lysander fut conçu pour accomplir des reconnaissances à basse altitude et guider le tir des artilleurs. Il était capable de décoller et d’atterrir sur des petites pistes. Bien qu’il prit son envol en 1936, le Lysander était déclassé quand la guerre se déclara trois ans plus tard. Entre-temps, on commença à fabriquer des Lysander II sous licence au Canada en 1938 à Malton (sur le site de l’actuel aéroport international Pearson à Toronto). La première escadrille de l’Aviation royale du Canada envoyée en Grande-Bretagne au début de 1940 en était équipée. Les Lysander IIIa produits plus tard — tels que celui illustré et conservé au Musée canadien de l’aviation — étaient surtout utilisés pour tirer des cibles pour l’entraînement de l’artillerie anti-aérienne. (Ministère de la Défense nationale du Canada, PCN-5244)

Site: Défense Nationale

NCSM Sackville, corvette de la classe 'Flower', Marine royale canadienne

Type: Image

Durant la Seconde Guerre mondiale, la marine canadienne fut surnommée « la marine des corvettes » car elle comptait plus de 130 de ces petits navires qui escortaient les convois et pourchassaient les sous-marins allemands. La coutume de peindre une feuille d’érable verte sur la cheminée, commençée en 1917, devint généralisée durant la Seconde Guerre mondiale. Ce cliché montre la seule corvette encore existante, le NCSM Sackville construit en 1941 à Saint-Jean (NB), restaurée au début des années 1980 et amarrée à Halifax comme musée naval. (Ministère de la Défense nationale du Canada, 85-339)

Site: Défense Nationale

La citadelle de Québec, vers 1950

Type: Image

Débutée en 1828, mais terminée seulement en 1856, la citadelle de Québec est en grande partie demeurée la même depuis, telle qu’on peut la voir sur cette image datant des années 1950. Elle abrite maintenant le QG du Royal 22e Régiment, surnommé « Van Doos » par les anglophones. (Bibliothèque du Ministère de la Défense nationale du Canada)

Site: Défense Nationale

Lit pliant de l’Armée britannique

Type: Image

À compter de 1824, ce type de lit remplaça graduellement les couchettes doubles en bois dans les casernes. Chaque jour, le lit était plié et le matelas roulé en préparation de l’inspection. Army Circular Memorandum du 12 juin 1860.

Site: Défense Nationale

Officier du Royal 22e Régiment dans les années 1930

Type: Image

Depuis 1928, le R22eR portent un uniforme comprenant un manteau rouge écarlate et un chapeau de fusilier à poils d'ours ressemblant à celui du régiment allié de l'armée britannique, le Royal Welsh Fusiliers. (Musée canadien de la guerre)

Site: Défense Nationale

Carte géographique de la marche vers Mafeking - La guerre sud-africaine

Type: Image

La batterie C, Royal Canadian Field Artillery, arrive du Canada et se déplace vers Mafeking pour renforcer la Rhodesian Field Force. On y trouve deux cartes montrant les déplacements de la batterie C.

Site: Musée canadien de la guerre

Art militaire d'Aba Bayefsky

Type: Image

Présente des tableaux et dessins d'Aba Bayefsky portant sur les aviateurs du C.A.R.C. et l'aviation pendant la Seconde Guerre mondiale.

Site: Musée canadien de la guerre