Navigateur pour l'histoire

Résultats de la recherche

Sujet > Soldats, guerriers et leaders

Type de Ressource > Image > Photographie

Canons de fer bitanniques montés sur un affût de fer, vers 1815

Type: Image

Les affûts de fer ont été introduits dans l’artillerie britannique en 1810. Ils devaient être placés « aux endroits des fortifications les moins exposés aux tirs ennemis », car on craignait qu’ils volent en éclat s’ils étaient touchés par l’artillerie ennemie. Les exemples illustrés sur cette photographie se trouvent dans les fortifications de la ville de Québec, classées lieu national historique.

Site: Défense Nationale

Le soldat Tom Longboat, célèbre coureur de fond autochtone, en juin 1917 - Le Canada et la Première Guerre mondiale

Type: Image

Une photographie du soldat Tom Longboat, célèbre coureur de fond, qui a facilité un système de communication des renseignements lors de la bataille de Passchendaele au cours de la Première Guerre mondiale.

Site: Bibliothèque et Archives Canada

Mortier de fer britannique, vers 1810

Type: Image

Les mortiers étaient conçus pour tirer des obus explosifs avec un angle de 45 degrés ou plus. Ils étaient utilisés pour le siège et la défense de fortifications. L’obus explosif tiré dans les airs retombait à l’intérieur de la zone de défense de l’ennemi. Lorsque la mèche de l’obus terminait de brûler, ce dernier explosait. Ces projectiles sont les « bombes explosant dans le ciel » de l’hymne national américain, tirées par une flotte britannique pendant l’assaut de Baltimore.

Site: Défense Nationale

Cavalier, 1ère Troupe de Cavalerie de la Milice volontaire du comté de York, circa 1855

Type: Image

Officieusement connue sous le nom de la « troupe de Dennison », la famille Denisson l’ayant commandée durant trois générations successives, la cavalerie volontaire de Toronto date de 1822. L’uniforme montré sur la photo était bleu foncé avec le collet et les parements chamois pâle et ornés de tresses d’argent. Cette tenue fut adoptée après la rébellion de 1838 (quand l’unité était alors dénommée « Queen’s Light Dragoons ») et fut portée jusqu’en 1871. À cette époque, l’unité devint la « The Governor General's Body Guard » (Garde à cheval du gouverneur général). (Bibliothèque du Ministère de la Défense nationale du Canada)

Site: Défense Nationale

Chasseur Supermarine Spitfire L.F. Mk. IX avec les marques de l'Escadron 421, Aviation royale du Canada

Type: Image

Le Spitfire Mk. IX fut la troisième génération du chasseur célèbre Supermarine et le dernier d'être équipé avec le moteur Rolls-Royce Merlin. Le L.F. Mk IX fut plus performant à basse altitude -- notez les ailes coupées dans cette photographie de cet exemple parmi la collection du Musée de l'aviation du Canada. L'aéronef porte les lettres « AU » de l'Escadron 421, surnommé « Red Indian », ARC. L'Escadron 421 était un des escadrons postés en Europe. (Ministère de la Défense nationale du Canada, PCN-5234)

Site: Défense Nationale

Canons de 32 livres montés sur une plate-forme de place de pointage en bois

Type: Image

Ces pièces d’artillerie britannique du début du 19e siècle sont montées sur des plates-formes pour permettre au canon de pivoter sur un grand axe et ainsi suivre une cible mouvante, comme un navire. Ces affûts reconstitués se trouvent au lieu historique national de Coteau-du-Lac près de Montréal (Québec). Les fortifications ont été construites dans le but de protéger l’écluse, la première en Amérique du Nord.

Site: Défense Nationale

La « porte française » du Fort Niagara

Type: Image

La construction de la fameuse « porte française » a débuté au fort Niagara en 1756. Remarquer les armoiries - à partir de 1725, les armoiries royales de France devaient être installées au-dessus des portes principales des villes et des forts de Nouvelle-France. Le fort a quant à lui été construit dans les années 1720 et a par la suite été agrandi au début de la Guerre de Sept Ans. De nombreuses structures françaises originales étaient encore en place et ont été incorporées aux constructions britanniques et américaines. Le site est maintenant un parc de l'État de New York.

Site: Défense Nationale

Habit-veste d’un soldat du Royal Nova Scotia Regiment vers 1801

Type: Image

Cet uniforme est l’un des plus ancien du genre au Canada. Il est rouge avec le collet, les parements, les nids d’hirondelle bleu foncé; un galon blanc orne les boutonnières et sur les boutons d’étain figure le nom du régiment. Le Royal Nova Scotia Regiment fut recruté en Nouvelle-Écosse en 1793 et dissout en 1802. Il servit en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve. Il porta ce type d’uniforme à compter d’environ 1798. (Musée de l’Armée, citadelle d’Halifax)

Site: Défense Nationale

Caporal, Forces canadiennes, Force de l'Organisation des Nations Unies à Chypre (UNFICYP), vers 1975

Type: Image

Un « béret bleu » canadien au service des forces de la paix des Nations Unies à Chypre, vers 1975. Reconstitution de Ron Volstad. (Ministère de la Défense nationale du Canada)

Site: Défense Nationale

La baie à l'Anse aux Meadows, Terre-Neuve

Type: Image

Vers l'an 1 000, l'Anse aux Meadows accueillait un établissement Viking. Cet endroit est aujourd'hui site du patrimoine mondial de l'UNESCO. (Parcs Canada)

Site: Défense Nationale