Navigateur pour l'histoire

Résultats de la recherche

Sujet > Soldats, guerriers et leaders

Type de Ressource > Image > Carte

Carte de Halifax, 1865

Type: Image

À partir de la fin des années 1820, les fortifications de Halifax ont été aménagées en un formidable complexe de défense. La nouvelle citadelle sur la colline dominait l’architecture de la ville, et il y avait des batteries côtière qui permettaient d’utiliser des feux croisés contre les navires ennemis. L’île Georges était aussi solidement fortifiée afin de bloquer le passage menant au bassin de Bedford. Cette carte de Halifax, datant de 1865, montre que ces éléments de défense étaient tissés dans le plan de la ville. (Bibliothèque et Archives Canada, NMC48125-6/6)

Site: Défense Nationale

Carte militaire du Canada, vers 1910

Type: Image

Le ministère de la Milice et de la Défense canadien naît en 1868. Le pays fut divisé en 9 zones militaires et de nouvelles zones se sont ajoutées plus tard.

Site: Défense Nationale

Fort Frontenac en 1758

Type: Image

Dans le coin supérieur gauche se trouvent les tranchées britanniques construites lors du court siège du fort Frontenac, en 1758. Une partie des fondations du fort sont encore en place à Kingston (Ontario).

Site: Défense Nationale

Fort La Présentation, dans les années 1750

Type: Image

Établi vers 1718, le fort La Présentation a été reconstruit en 1748. Ce fort a été une importante base pour les Indiens alliés des Français sur le cours supérieur du fleuve Saint-Laurent, qui subissaient grandement l'influence du père Piquet, un missionnaire sulpicien. En 1752, John Defever a décrit le fort comme un village composé d'environ 40 wigwams et près duquel un prêtre français habitait. Les Britanniques ont pris le fort en 1760. La ville de Ogdensburg, dans l'État de New York, a été construite sur le site du fort La Présentation.

Site: Défense Nationale

Carte des explorations de La Vérendrye dans l'Ouest

Type: Image

Pierre Gaultier de Varennes et de La Vérendrye (1685-1749) cartographie de vastes régions des Prairies durant les années 1730 et 1740, alors qu'il tente sans succès de découvrir le légendaire passage du Nord-Ouest, censé relier l'Atlantique et le Pacifique.

Site: Défense Nationale

Fort Frontenac en 1758

Type: Image

Le fort Frontenac en 1758, maintenant Kingston, en Ontario. Fondé en 1673, ce fort a également été appelé Cataraqui (différentes graphies possibles), mais a par la suite conservé le nom de son fondateur, le gouverneur général, le conte Louis de Buade de Frontenac et de Palluau. Ce fut le plus important fort français aux abords du lac Ontario jusqu'à la construction du fort Niagara dans les années 1720. Le fort Frontenac a été pris par une importante force sous la gouverne du lieutenant-colonel Bradstreet en 1758 pour ensuite être abandonné. Le site a aussi servi à des fins militaires par les armées britanniques et canadiennes. Dans la partie supérieure gauche de ce croquis, on aperçoit les batteries britanno-américaines mises en place pendant l'attaque de 1758.

Site: Défense Nationale

Carte du Dieppe

Type: Image

Carte de Dieppe démontre visuellement les positions d'atterrissage des troupes canadiennes.

Site: Anciens Combattants Canada

Carte de la campagne de Détroit, 1812

Type: Image

Cette carte indique l'itinéraire suivi entre Urbanna, en Ohio, et Détroit, à la frontière, par une armée américaine commandée par le général William Hull. Ce fut certainement un voyage difficile, car les Américains ont dû construire, en pleine nature sauvage, leurs propres chemins, ponts et jetées sur une distance de 320 kilomètres. La carte indique également l'itinéraire suivi par les troupes de renforts canadiennes et britanniques, dirigées par le général Isaac Brock, venues augmenter l'effectif des défenseurs dans cette région. Les Britanniques ont fait la plus grande partie du trajet sur l'eau, car la Provincial Marine contrôlait à la fois les voies maritimes du lac Érié et celles du lac Ontario lors de la guerre de 1812. (Bibliothèque du Ministère de la Défense nationale du Canada)

Site: Défense Nationale

Carte des campagnes menées par d'Iberville en 1686 et 1696

Type: Image

Cette carte montre le chemin emprunté par quelques-unes des expéditions parties de Nouvelle-France pour attaquer des colonies anglaises d'Amérique du Nord. Pierre Le Moyne d'Iberville et d'Ardillières est un jeune homme en 1686, année où Pierre de Troyes conduit 100 hommes par voie de terre à la baie d'Hudson. En 1696, d'Iberville devient lui-même un commandant renommé. Cette année-là, il retourne à la baie d'Hudson et prend aussi des établissements anglais dans le Maine et à Terre-Neuve.

Site: Défense Nationale

Carte géographique de la marche vers Mafeking - La guerre sud-africaine

Type: Image

La batterie C, Royal Canadian Field Artillery, arrive du Canada et se déplace vers Mafeking pour renforcer la Rhodesian Field Force. On y trouve deux cartes montrant les déplacements de la batterie C.

Site: Musée canadien de la guerre