Navigateur pour l'histoire

Résultats de la recherche

Sujet > Soldats, guerriers et leaders

Date > 1600 > 1650-1659

Nouvelle-France, horizons nouveaux - Histoire d'une terre française en Amérique

Type: DocumentSon

La France est le premier État européen présent dans le golfe du Saint-Laurent dès le XVIe siècle, après la découverte des riches bancs de poissons de Terre-Neuve. Elle s’y établit en permanence à partir de 1604 et fonde un pays où se développe une culture propre. Ce portail donne accès à une exposition virtuelle ainsi qu’à une base de données contenant plus d’un million d’images.

Site: Bibliothèque et Archives Canada

Les marines française et britannique

Type: Document

La Grande-Bretagne et la France avaient besoin de bons marins pour protéger leurs côtes, leurs flottes de pêche et leurs colonies. La France fut au sommet de son pouvoir naval dans les années 1690, quand elle dominait les côtes de l'Angleterre. Défaite en 1692, la qualité et la force de la marine française déclinèrent.

Site: Défense Nationale

Guerriers iroquois rôdant près d'établissements français, années 1650

Type: Image

Jusqu'aux années 1660, et dans la région de Montréal en particulier, aucun habitant des établissements français ne peut vraiment se sentir à l'abri d'attaques suprises menées par des guerriers iroquois. De nombreux colons canadiens, y compris des femmes, apprennent à manier les armes à feu durant les années 1650.

Site: Défense Nationale

Actes du 4e Colloque International d'Histoire Militaire (Ottawa, 23.25 VIII 1978)

Type: Document

Introduction par W.A.B. Douglas, Directeur - Service historique, Président du Comité directeur. Comprend du texte en anglais, français, allemand, espagnol, italien, portugais, russe et qrec.

Site: Défense Nationale

La guerre et la fondation du Canada - Affrontement D'empires

Type: Document

La guerre se déclenche en Amérique du Nord entre les colons britanniques et les colons français au cours du 17e siècle. En 1713, la France cède une grande partie de l'Acadie (aujourd'hui le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse et l'Île-du-Prince-Édouard) à la Grande-Bretagne et abandonne toute prétention concernant Terre-Neuve. La France conserve l'île du Cap-Breton où elle édifiera la forteresse de Louisbourg pour protéger la navigation et les pêches françaises.

Site: Musée canadien de la guerre

Les Autochtones et l'expérience militaire canadienne : une histoire

Type: Document

Le présent ouvrage sur l’histoire des peuples autochtones et de leur contribution au riche patrimoine militaire canadien est le dernier d’une série rédigée par la Direction – Histoire et patrimoine en vue de rappeler une expérience militaire exceptionnelle. Auteurs : P. Whitney Lackenbauer, Ph.D., R. Scott Sheffield, Ph.D., John Moses, Maxime Gohier

Site: Défense Nationale

La Nouvelle-France prend de l'expansion

Type: Document

Les explorations des Français vers le centre du continent fut marquées par une présence accrue des Français en Louisianne et dans l'Illinois. La présence d'un puissant corps militaire administrait et surveillait les nouvelles régions.

Site: Défense Nationale

Guérilla iroquoise au coeur de la colonie française

Type: Document

La Huronie pratiquement anéantie et le Fort Richelieu en cendres, le centre le la colonie française commença à souffrir sérieusement des raids Iroquois. Les tentatives pour renforcer les garnisons et trouver une mission parmi les Iroquois ne furent que des échecs.

Site: Défense Nationale

Soldat de la Compagnie des cent associés au Canada, vers 1650

Type: Image

Cet employé des Cent associés porte un mousquet (ou fusil) à platine à silex, d'un type apparu dans la colonie à la fin des années 1640. Ce fusil est plus léger que l'ancienne arme à mèche et son système de mise à feu est plus fiable, ce qui en fait une arme idéale pour le Canada. L'acquisition d'armes à feu par les Iroquois modifie les tactiques militaires en Nouvelle-France. Les casques et les plastrons deviennent inutiles et les soldats français se mettent tout simplement à porter leurs vêtements habituels. Cet homme est habillé selon les modes civiles existant à l'époque en France. Ce soldat porte en bandoulière des charges individuelles de poudre contenues dans des fioles appelées à la blague « les douze apôtres ». Reconstitution par Michel Pétard. (Ministère de la Défense nationale du Canada)

Site: Défense Nationale

Lieu historique national du Canada des Forts-et-Châteaux-Saint-Louis : Fonctions des gouverneures coloniaux : Les trois sphères d'influence du gouverneur

Type: Document

La sphère d’influence du gouverneur se fait sentir sur les scènes continentale, régionale et locale.

Site: Parcs Canada