Navigateur pour l'histoire

Résultats de la recherche

Sujet > Soldats, guerriers et leaders

Date > 1600 > 1600-1609

Nouvelle-France, horizons nouveaux - Histoire d'une terre française en Amérique

Type: DocumentSon

La France est le premier État européen présent dans le golfe du Saint-Laurent dès le XVIe siècle, après la découverte des riches bancs de poissons de Terre-Neuve. Elle s’y établit en permanence à partir de 1604 et fonde un pays où se développe une culture propre. Ce portail donne accès à une exposition virtuelle ainsi qu’à une base de données contenant plus d’un million d’images.

Site: Bibliothèque et Archives Canada

Soldats français au début du XVIIe siècle

Type: Image

Ces soldats français sont habillés dans un style qui est répandu dans presque toute l'Europe occidentale au début du XVIIe siècle. Noter la fourquine de l'homme à gauche, et la pique dont est armé l'homme en arrière-plan. Gravure du milieu du XIXe siècle, d'après un dessin d'Alfred de Marbot.

Site: Défense Nationale

Actes du 4e Colloque International d'Histoire Militaire (Ottawa, 23.25 VIII 1978)

Type: Document

Introduction par W.A.B. Douglas, Directeur - Service historique, Président du Comité directeur. Comprend du texte en anglais, français, allemand, espagnol, italien, portugais, russe et qrec.

Site: Défense Nationale

La guerre et la fondation du Canada - Affrontement D'empires

Type: Document

La guerre se déclenche en Amérique du Nord entre les colons britanniques et les colons français au cours du 17e siècle. En 1713, la France cède une grande partie de l'Acadie (aujourd'hui le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse et l'Île-du-Prince-Édouard) à la Grande-Bretagne et abandonne toute prétention concernant Terre-Neuve. La France conserve l'île du Cap-Breton où elle édifiera la forteresse de Louisbourg pour protéger la navigation et les pêches françaises.

Site: Musée canadien de la guerre

Les Autochtones et l'expérience militaire canadienne : une histoire

Type: Document

Le présent ouvrage sur l’histoire des peuples autochtones et de leur contribution au riche patrimoine militaire canadien est le dernier d’une série rédigée par la Direction – Histoire et patrimoine en vue de rappeler une expérience militaire exceptionnelle. Auteurs : P. Whitney Lackenbauer, Ph.D., R. Scott Sheffield, Ph.D., John Moses, Maxime Gohier

Site: Défense Nationale

Lieu historique national du Canada de Port-Royal : Et si on était à la place de ... : plan de leçon

Type: Document

Comment vivait-on à Port-Royal, en Acadie, et quelle était l'importance du succès de cette petite colonie ? Cette activité éducative fait découvrir les difficultés et les triomphes de ce petit groupe de colons français, du point de vue d'un de ses membres.

Site: Parcs Canada

Galion du XVIe siècle

Type: Image

Les membres d'équipage de ce galion du XVIe siècle utilisent plusieurs instruments pour connaître leur position. Des outils comme le bâton de Jacob et le nocturlabe sont utilisés la nuit pour mesurer la position des étoiles dans le ciel. Avec ces mesures, les navigateurs peuvent savoir à quel endroit de la planète ils se trouvent. (Bibliothèque et Archives Canada,18025)

Site: Défense Nationale

Les soldats des expéditions au Canada

Type: Document

Les soldats des premières expéditions travaillaient pour des commerces privés et non pas pour l'État. Plusieurs étaient des anciens combattants des guerres d'Europe ou des hommes à la recherche de terres ou d'or.

Site: Défense Nationale

Lieu historique national du Canada des Forts-et-Châteaux-Saint-Louis : Fonctions des gouverneures coloniaux : Les trois sphères d'influence du gouverneur

Type: Document

La sphère d’influence du gouverneur se fait sentir sur les scènes continentale, régionale et locale.

Site: Parcs Canada

Plan de l'établissement français à l'île Sainte-Croix en 1604

Type: Image

En juin 1604, les hommes faisant partie de l'expédition française dirigée par le Sieur de Monts et Samuel de Champlain commencent à construire un poste de traite et un établissement sur une île qu'ils appellent Sainte-Croix, un emplacement choisi par souci de sécurité. Les choses tournent plutôt mal, car quelque 35 des 79 hommes qui s'y trouvent meurent du scorbut pendant l'hiver de 1604-1605. En outre, les relations avec les Indiens au sud sont tendues. Par conséquent, à la fin de l'été, les Français abandonnent Sainte-Croix pour aller construire un établissement fortifié à Port-Royal (aujourd'hui Annapolis-Royal, Nouvelle-Écosse).

Site: Défense Nationale