Navigateur pour l'histoire

Résultats de la recherche

Drapeau du Roi et drapeau régimentaire, 41st Regiment of Foot, 1802-1815

Type: Image

Au cours de la guerre de 1812, tous les régiments réguliers d’infanterie de l’armée britannique possédaient deux drapeaux. Le drapeau du Roi possède un fond bleu sur lequel sont superposées les croix rouges et blanches de saint Georges, saint Patrice et de saint André. Il s’agit du « drapeau de l’union », porté après que l’Irlande s’est jointe à la Grande-Bretagne en 1801. Pour sa part, le drapeau régimentaire est habituellement de la même couleur que les garnitures de l’unité. Par contre, les régiments qui possèdent des garnitures rouges (comme le 41e) adoptent un drapeau blanc portant la croix rouge de saint Georges. Dans le coin ont y trouve une petite reproduction du drapeau de l’union. Le nom du régiment apparaît au centre et souvent entouré d’une couronne de roses (pour l’Angleterre), de chardons (pour l’Écosse) et de trèfles (pour l’Irlande). Le 41e a reçu des drapeaux du nouveau modèle en 1802, qu’il a conservés jusqu’à ce qu’il en reçoive de nouveaux en 1815. (Parcs Canada)

Site: Défense Nationale

Officier portant le drapeau de son régiment, 9th (the East Norfolk) Regiment of Foot, 1814

Type: Image

Après avoir participé à la victoire du duc de Wellington en Espagne, le 1er Bataillon du 9th (the East Norfolk) Regiment of Foot a combattu au Canada de 1814 à 1815. Il ne s’agissait pas du premier séjour au pays du régiment, qui avait fait partie de l’armée du général Burgoyne durant la Révolution américaine. Cette illustration contemporaine montre un officier portant le drapeau régimentaire (dans la couleur distinctive jaune du régiment). Le drapeau carré de 183 centimètres de côté n’est déployé que partiellement afin de faciliter son transport. Un sergent-porte-drapeau armé d’un esponton accompagne l’officier. Créé en 1813, le grade de sergent-porte-drapeau constituait le grade le plus élevé auquel pouvait aspirer un sous-officier dans une compagnie de fantassins. Le sergent-porte-drapeau avait le devoir spécial de protéger les drapeaux durant le combat et portait comme marque distinctive un insigne de grade spécial au bras droit.

Site: Défense Nationale