Armement et expérience du temps de guerre

L'expérience

Le Major-général George R. Pearkes

George R. Pearkes est né en Angleterre en 1888, pays où il a reçu son éducation et sa formation d'officier. Il est au Canada lorsque la Grande Guerre éclate ; il s'enrôle comme soldat dans les troupes canadiennes et redevient rapidement officier. Durant la fameuse bataille de Passchendaele, il reçoit la Croix de Victoria. Avant la fin de la guerre, on lui décerne deux autres décorations convoitées. Après 1918, il reste dans notre petite armée permanente.

En décembre 1939, il traverse en Angleterre, à titre de brigadier et, en 1940, il est major général. En septembre 1942, il revient au Canada pour prendre le commandement du Pacifique. Lorsqu'il quitte ce poste, en 1945, il se lance en politique dans le Parti progressiste-conservateur fédéral. En juin 1957, il devient ministre de la Défense et conclut rapidement qu'il faut accepter l'entente du NORAD, ce que le gouvernement libéral précédent aurait probablement fait s'il avait gardé le pouvoir. En 1960, il est nommé lieutenant gouverneur de la Colombie-Britannique, poste qu'il occupera jusqu'à sa retraite en 1968. L'un des édifices qui logent le QGDN, dans la région de Hull-Ottawa, porte son nom. George R. Pearkes est décédé en 1984.