Armement et expérience du temps de guerre

L'expérience

Un cimetière militaire canadien au Moyen-Orient

À la limite de la ville de Gaza, dans une petite enclave très bien entretenue située juste à côté d'un cimetière contenant les corps de 3 000 soldats alliés tués durant la Première Guerre mondiale, se trouvent 22 Canadiens qui y reposent à jamais. Les portes en fer à chaque bout de ce petit havre de paix sont armées de feuilles d'érable dorées. Ces 22 hommes sont morts en mission, le plus souvent d'accidents, alors qu'ils servaient dans la FUNUI, entre 1957 et 1967. Certains sont disparus en sautant sur des mines. L'un d'entre eux, cependant, le cavalier Ronald Allan, 24 ans, d'Halifax, est tombé sous les balles d'une embuscade tendue au petit matin du 28 novembre 1959, lors d'une patrouille. Les gardiens de la paix n'ont pas que des amis.