Armement et expérience du temps de guerre

L'expérience

La fin de la carrière d'Oscar Pelletier

En 1912, après 27 années de service, et face à un problème de surdité qui s'accentue, Oscar Pelletier prend sa retraite. Il vit à Kamouraska quand, au mois d'août 1914, on lui confie une mission très spéciale : aller sur l'île d’Anticosti pour y assurer le contrôle de l'émetteur-récepteur Marconi qui s’y trouve et qui pourrait être une cible pour les Allemands. Avant même le déclenchement officiel de la guerre, Pelletier est déjà en route sur le fleuve avec quelques hommes. Il restera à Anticosti jusqu’au mois d'octobre alors qu'une équipe permanente prendra la relève. Pelletier retourne alors à ses activités de retraité.

La guerre n'est pourtant pas finie, ni pour lui, ni pour sa famille. Sa fille aînée devient infirmière volontaire. Également volontaire, l'un de ses fils mourra en septembre 1916, des suites de blessures subies au combat.