Le tournant (1943)

L'Armée La Sicile et l'Italie

En route pour l'Italie

Soldats d'infanterie canadiens, Italie, 1943

Légende: Soldats d'infanterie canadiens, Italie, 1943

L'assaut contre la terre ferme italienne est lancé de la Sicile par le détroit de Messine, le 3 septembre, anniversaire de la déclaration de la guerre par l'Angleterre. Les troupes italiennes n'ayant nul désir de combattre et les Allemands nulle intention de défendre la Calabre, les Canadiens peuvent avancer rapidement dans cette région montagneuse. Lorsque, officiellement, l'Italie signe un armistice, ce sont les Allemands, renforcés de quelques troupes fascistes italiennes, qui continuent les combats, en rien facilités pour autant. La pluie et le mauvais état des routes causent plus de difficultés aux Canadiens que l'ennemi. En 17 jours, ils se retrouvent à 735 kilomètres de leur point de débarquement. Le 14 octobre, la 1re Brigade occupe Campobasso et, le lendemain, la 2e Brigade prend Vinchiaturo. Le long de la côte Adriatique, des chars canadiens prennent part, avec des unités britanniques, à l'attaque contre Termoli. Lorsque viennent les premières neiges, le général Montgomery attaque solidement la ligne allemande le long du Sangro. L'offensive alliée, sur le flanc gauche, s'est embourbée au nord de Naples après le débarquement dramatique de Salerne. Pour continuer sur la lancée initiale, on considère donc essentiel d'avancer le long de la côte Adriatique. Cependant, le littoral est étroit et découpé à angle droit par une série de vallées profondes, de sorte que Britanniques et Canadiens ont à peine réussi à chasser les Allemands du Sangro qu'ils font à nouveau face à une situation similaire à la rivière Moro. Certains des combats les plus acharnés de la guerre ont lieu à cet endroit. Les Allemands contre-attaquent sans arrêt et acceptent le corps à corps, tandis que les Canadiens se frayent un chemin dans San Leonardo et traversent le carrefour Berardi (où le capitaine Paul Triquet, du Royal 22e Régiment, remporte la première Croix de Victoria décernée à un Canadien au cours de la guerre de 1939-1945), ce qui leur ouvre la route vers Ortona, sur la côte.

Images additionnelles

Carte des opérations canadiennes en Italie, 3 septembre 1943 au 25 février 1945
Le Major-général Guy G. Simonds