Références

Chronologie des principales batailles (1755 – 1870)

1755
3 - 16 juin : 2 000 Anglo-Américains assiègent et prennent le fort Beauséjour (Nouveau-Brunswick).
8 juin : la flotte britannique attaque par surprise un convoi français au large de Terre-Neuve et s'empare de deux navires ; les autres parviennent à s'échapper.
9 juillet : bataille de la Monongahela, Pennsylvanie; 250 soldats et miliciens, accompagnés de 600 Amérindiens, défont 2 200 soldats britanniques.
8 août : les Français tendent une embuscade à un corps de troupes américaines près du fort Edward (New York).
8 septembre : une attaque menée par le général français Dieskau au lac George (New York) est repoussée par des troupes américaines ayant à leur tête le colonel William Johnson.

1756
27 mars : les Français et les Canadiens s'emparent du fort Bull (New York), avec l'aide des Amérindiens.
10 - 14 août : le général Montcalm, à la tête de 3 000 hommes, assiège et prend les forts britanniques d'Oswego (New York), défendus par le colonel Mercer et 1 800 hommes.

1757
Mars : commandés par François-Pierre de Rigaud de Vaudreuil, 1200 hommes mènent des raids victorieux à proximité du fort William-Henry (Lake George, New York).
3 - 6 août : Montcalm, avec 6 000 Français et Canadiens, appuyés par 1 600 Amérindiens, assiège et prend le fort William-Henry que défendent 2 500 hommes sous le commandement du lieutenant-colonel George Monroe.

1758
2 juin - 26 juillet : les Britanniques assiègent la forteresse de Louisbourg et s'en emparent.
8 juillet : bataille de Carillon (Ticonderoga, New York). Montcalm, avec 3 600 hommes, résiste à l'attaque d'une armée anglo-américaine de 15 000 hommes, commandée par le major général James Abercromby.
25 - 28 août : le lieutenant-colonel John Bradstreet, à la tête de 3 000 Anglo-Américains, assiège et prend le fort Frontenac (Kingston, Ontario).
14 septembre : les Français repoussent une attaque britannique près du fort Duquesne (Pittsburgh, Pennsylvanie).
Octobre et novembre : raids victorieux menés par les Français à proximité du fort Ligonier (Pennsylvanie).

1759
Fin juin - 17 septembre : le général James Wolfe assiège Québec avec 23 000 marins et soldats britanniques. La ville est défendue par 15 000 soldats et miliciens.
9 - 25 juillet : siège et prise du fort Niagara.
24 juillet : bataille de La Belle Famille (près du fort Niagara). Les Anglo-Américains, appuyés par des Amérindiens, écrasent un renfort français venu de l'Ohio.
31 juillet : les troupes britanniques tentent un débarquement à Montmorency, près de Québec, et sont repoussées par l'armée française.
13 septembre : bataille des Plaines d'Abraham ; l'armée de Wolfe défait celle de Montcalm.

1760
28 avril : les Français et les Canadiens mettent en déroute les Britanniques à Sainte-Foy, près de Québec.
15 mai : la frégate française l'Atalante est prise près de Cap-Rouge (Québec).
Juillet : une flottille commandée par le lieutenant François Chenard de la Giraudais, comprenant quatre navires de transport et la frégate le Machault, est poursuivie jusqu'à Restigouche et défaite le 8 juillet par 5 navires britanniques sous les ordres du capitaine John Byron.
17 août : les Britanniques s'emparent du navire français l'Outaouaise à la Pointe-au-Baril (près de Prescott, Ontario).
18 - 25 août : les Britanniques assiègent et prennent le fort Lévis (près de Prescott, Ontario).
16 - 28 août : une armée anglo-américaine assiège l'île aux Noix (Québec); les forces françaises évacuent l'île durant la nuit du 27 au 28 août.

1762
24 juin et 13 septembre : une flottille française comptant 650 soldats sous le commandement du chevalier de Ternay capture Bay Bulls et St. John's, à Terre-Neuve le 24 juin ; le 13 septembre, les Britanniques reprennent St. John's.

1763
Mai - juin : une fédération des nations amérindiennes de la région des Grands Lacs, ralliées autour du chef algonquin Pondiac, s'empare de plusieurs forts entre Michillimakinac et Pittsburgh.
Mai - octobre : quelque 1 000 Amérindiens ralliés à Pondiac assiègent le fort Detroit que défendent 450 hommes sous les ordres du major Henry Gladwyn.
29 juillet : à Ruisseau Parent (rebaptisé par la suite Bloody Run ), James Dalyell, avec 247 soldats, perd un combat de nuit qui l'oppose aux Amérindiens à l'extérieur du fort Detroit.
6 août : l'armée du colonel Henry Bouquet écrase les Amérindiens à Bushy Run (Pennsylvanie).

1775
18 septembre - 3 novembre : 2 000 Américains, ayant à leur tête le général Richard Montgomery, assiègent et prennent le fort Saint-Jean (Saint-Jean, Québec), qui compte en garnison 522 soldats et 90 miliciens canadiens, sous les ordres du major Charles Preston.
18 octobre : le fort Chambly se rend aux forces américaines.
25 novembre : des miliciens canadiens et des soldats britanniques défont une armée américaine commandée par Ethan Allen à Longue-Pointe, près de Montréal.
6 décembre - 6 mai 1776: les Américains assiègent Québec.
31 décembre : les assauts américains sur Québec sont repoussés.

1776
8 juin : les Britanniques repoussent une contre-attaque américaine près de Trois-Rivières.
19 et 21 juin : à Vaudreuil, à l'ouest de Montréal, des soldats britanniques, des miliciens canadiens et des Amérindiens s'emparent du fort aux Cèdres et tendent une embuscade victorieuse aux Américains.
4 novembre : à l'île Valcour (New York), la flottille britannique, commandée par le capitaine Thomas Pringle, inflige une défaite à la flottille américaine du lac Champlain, que commande Benedict Arnold.
10 novembre - 28 décembre : les troupes américaines, sous les ordres de Jonathan Eddy, assiègent le fort Cumberland (anciennement fort Beauséjour), défendu par des soldats loyalistes ; ils lèvent le siège à l'arrivée de renforts britanniques.

1777
6 août : à Oriskany, près du fort Stanwix (Rome, New York), une troupe composée d'Amérindiens et de Butler's Rangers inflige une défaite aux Américains ; le fort sera ensuite assiégé sans succès par les Britanniques durant le mois d'août.
17 octobre : défaite de l'armée britannique à Saratoga (New York).

1778
3 et 4 juillet : le colonel John Butler effectue une série de raids dans la vallée de Wyoming (Pennsylvanie) avec ses Rangers et des Amérindiens.
11 novembre : une troupe de 520 hommes, composée de Butler's Rangers et d'Amérindiens, mène une attaque à Cherry Valley (près d'Albany, New York).

1781
21 juillet : deux navires de guerre français, l'Astrée et l'Hermine, commandés par Jean-François de Galaud de la Pérouse, attaquent un convoi britannique près de l'île du Cap-Breton et s'emparent de deux navires.

1812
5 et 12 août : à Brownstown et à Maguaga (Michigan), des soldats britanniques, des Canadiens et des Amérindiens mettent en déroute des renforts américains envoyés pour défendre Detroit.
15 et 16 août : les forces britanniques, commandées par le général Isaac Brock, assiègent et prennent Detroit.
9 octobre : les Américains s'emparent du Caledonia et détruisent le Detroit près du fort Erie.
13 octobre : les Américains sont repoussés à la bataille de Queenston Heights (Ontario).

1813
22 janvier : les Américains sont écrasés à Frenchtown (Monroe, Michigan).
22 février : le lieutenant-colonel George Macdonell s'empare d'Ogdensburg (New York) avec des détachements du Glengarry Light Infantry et du 8e régiment, et des miliciens.
27 avril : les Américains prennent York (Toronto).
1 - 7 mai : les Britanniques et les Amérindiens assiègent le fort Meigs (Ohio) ; ils ne réussissent pas à le prendre, mais écrasent néanmoins les renforts américains.
27 mai : les Américains s'emparent de Newark (Niagaraon-the-Lake, Ontario) et du fort George.
28 mai : une attaque britannique contre Sacket's Harbor (New York) échoue.
3 juin : des soldats britanniques et des miliciens canadiens s'emparent des navires américains Growler et Eagle à l'île aux Noix.
6 juin : les Américains sont repoussés à Stoney Creek (Ontario).
24 juin : les Amérindiens défont les Américains à Beaver Dam (Ontario).
2 juillet : les Britanniques et les Amérindiens sont répoussés au fort Stephenson (Ohio).
10 septembre : à Put-In-Bay (Ohio), une escadre américaine comprenant 9 navires affronte victorieusement une escadre de 6 navires britanniques.
28 septembre : la flottille britannique de sir James Lucas Yeo bat en retraite devant celle du commodore américain Isaac Chauncey, au large de Burlington (Ontario).
5 octobre : les Britanniques et les Amérindiens sont défaits à Moraviantown (Ontario).
26 octobre : l'armée américaine du général Hampton est défaite par un corps d'avant-garde canadien à Allen's Corner, le long de la rivière Châteauguay (Québec).
11 novembre : l'armée américaine du général Wilkinson est défaite à Chrysler's Farm (Morrisburgh, Ontario) par un corps britannique et canadien.
16 décembre : les Britanniques s'emparent du fort Niagara.

1814
6 mai : les Britanniques s'emparent d'Oswego (New York).
5 juillet : victoire américaine à Chippawa (Ontario). 19 juillet : victoire amérindienne contre une colonne américaine à Rock River Rapids (Wisconsin).
25 juillet : une armée anglo-canadienne repousse l'armée américaine à Lundy's Lane (Ontario).
4 août : une attaque américaine contre Mackinac (Michigan) est repoussée.
13 août - 21 septembre : les Britanniques et les Canadiens assiègent sans succès le fort Erie (Ontario).
3 septembre : les Britanniques mettent en fuite les Américains à Hampden (Maine).
3 et 6 septembre : prise des navires américains Tigress et Scorpion.
11 septembre : défaite des forces britanniques et canadiennes à Plattsburgh (New York).

1816
19 juin : à Seven Oaks (Winnipeg), une bataille oppose les Métis et Amérindiens de la Compagnie du Nord-Ouest, sous les ordres de Cuthbert Grant, et les colons écossais de la Compagnie de la baie d'Hudson qui ont à leur tête le gouverneur Robert Semple. Semple et 20 colons trouvent la mort dans cet affrontement.

1837
23 novembre : les Patriotes repoussent les troupes britanniques à Saint-Denis (Québec).
25 novembre : les troupes britanniques défont les Patriotes à Saint-Charles (Québec).
7 décembre : les miliciens repoussent les Patriots à Montgomery's Tavern, au nord de Toronto.
14 décembre : les troupes britanniques et les volontaires loyaux défont les Patriotes à Saint-Eustache (Québec).
29 décembre : prise et destruction du navire Caroline, appartenant aux Patriots.

1838
8 et 9 janvier : la milice repousse une attaque des Patriots contre Amherstburg (Ontario).
3 mars : une attaque des Patriots est repoussée à Pelee Island (Ontario).
4 décembre : les Patriots sont repoussés à Windsor (Ontario).
7 et 9 décembre : les Patriotes sont défaits à Lacolle et à Odelltown (Québec).
11 - 16 décembre : les Patriots sont assiégés dans un moulin à vent près de Prescott (Ontario).

1851
19 juillet : un officier et quelques marins du HMS Daedalus, à la recherche de meurtriers amérindiens, sont blessés par les Newittys à Bull Harbour (Colombie-Britannique); les marins attaquent et rasent le village.

1858
Août : embuscades et combats qui font plusieurs morts dans les vallées de l'Okanagan et Fraser (Colombie-Britannique) entre des chercheurs d'or, en majorité Américains, et des Amérindiens; les deux camps font la paix à la fin du mois, avant l'arrivée des troupes chargées de rétablir l'ordre.

1861
17 mai : le HMS Fovward bombarde le camp haïda de Cape Mudge en guise de représailles contre des actes de piraterie; les principaux coupables sont arrêtés.

1863
avril - juin : le HMS Forward bombarde un village amérindien à l'île Kuper (Colombie-Britannique), à la suite du meurtre de colons, et poursuit le chef Acheewan pendant deux mois.

1864
avril - août : plusieurs ouvriers et colons périssent dans des embuscades tendues par des Amérindiens chilcotins, en Colombie-Britannique, durant les mois d'avril et mai. Les HMS Forward et HMS Sutlej, ainsi que des volontaires, sont lancés à leur poursuite ; après quelques escarmouches, les Amérindiens font la paix et livrent les meurtriers.
3 - 12 octobre : la Royal Navy bombarde et détruit neuf villages amérindiens à Clayoquot (Colombie-Britannique).

1865
22 décembre : la Royal Navy bombarde et détruit un village amérindien près du fort Rupert (Colombie-Britannique) pour obtenir la reddition de trois Amérindiens kwakiutl qui ont tué un Amérindien newitty.

1866
2 juin : les Fenians défont les volontaires canadiens à Ridgeway et à Fort Erie (Ontario).
8 juin : les Fenians battent en retraite à Pidgeon Hill (Québec).

1869
3 mai : la Royal Navy bombarde et détruit un village amérindien à Hesquiat (Colombie-Britannique) en guise de représailles pour le pillage d'un navire échoué et le meurtre des survivants du naufrage.

1870
25 mai : des volontaires canadiens repoussent les Fenians à Eccles-Hill (Québec).
27 mai : les troupes britanniques et des volontaires canadiens repoussent les Fenians à Trout River (Québec).