Les soldats du roi

Le régiment de Carignan­Salières au Canada

Le départ du régiment

En avril et mai 1665, les 20 compagnies furent passées en revue à La Rochelle, déclarées complètes « et même quelques-unes ont plus d'hommes qu'elles ne doivent » 43, puis elles furent embarquées à bord de vaisseaux pour traverser au Canada. L'état-major du régiment se composait du colonel Salières, du lieutenant-colonel Du Port, du major La Freydière, de l'aide-major Féraud, du maréchal des logis La Combe-Pocatière, de l'aumônier d'Égriseilles et du chirurgien-major Du Tartre. Chacune des 20 compagnies était constituée, du côté des officiers, d'un capitaine, d'un lieutenant et d'un enseigne; du côté des troupes, de deux sergents, trois caporaux, cinq anspessades et de 40 soldats, dont au moins un servait de tambour. Les quatre premières compagnies arrivèrent à Québec à compter du 19 juin 1665, suivies du colonel et de huit autres compagnies au cours du mois d'août, et les huit dernières se présentèrent en septembre. Entre temps, le marquis de Tracy avait quitté la Martinique avec ses soldats. Sa flotte parvint à Québec le 30 juin. Le Canada avait déjà un gouverneur en titre, monsieur de Courcelles, mais le marquis de Tracy, qui avait autorité sur toutes les colonies de l'Amérique du Nord, lui était supérieur en grade.