Les guerres Napoléoniennes et la guerre de 1812

La guerre sur mer

Blocus britannique de la côte américaine

Carabinier, 60e Régiment de fantassins (royal d’Amérique), vers 1814-1815

Légende: Carabinier, 60e Régiment de fantassins (royal d’Amérique), vers 1814-1815

Les Britanniques ne décrètent le blocus des côtes américaines que le 27 novembre 1812. Au début, cette mesure affecte uniquement le littoral compris entre les baies de Delaware et de Chesapeake. Mais, le 30 mars 1813, la Royal Navy l'étend de Savannah, en Georgie, jusqu'au nord de la ville de New York, ainsi qu'en Louisiane. Puis, le 16 novembre, le blocus s'élargit encore, allant du Connecticut à la Floride, alors possession espagnole. Enfin, en mai 1814, les navires de la Royal Navy se mettent à patrouiller au large des côtes, à partir du Rhode Island jusqu'au Nouveau-Brunswick. Dès lors, tout le littoral atlantique des États-Unis, depuis le Nouveau-Brunswick jusqu'au Mexique, fait l'objet d'un blocus qui étouffe le commerce international américain.

Mais les Britanniques ne se contentent pas de bloquer les côtes ; ils lancent aussi des raids de plus en plus ambitieux contre les villes côtières américaines, notamment Washington et Baltimore 69. En août et septembre 1814, ils s'emparent de Castine (dans le Maine) qu'ils occupent jusqu'à la fin des hostilités.