La côte du Pacifique convoitée

Projets russes, britanniques et espagnols

Poursuite des explorations espagnoles

Capitaine Alejandro Malaspina, Marina real, vers 1795

Légende: Capitaine Alejandro Malaspina, Marina real, vers 1795

Visionner le multimédia - Evolution des frontières

Légende: Visionner le multimédia - Evolution des frontières

Par ailleurs, dès 1788, l'Espagne prépare également une expédition dans le Pacifique, d'une visée à la fois « scientifique et politique ». Elle sera commandée par l'un des chefs de file du monde scientifique espagnol, le capitaine Alejandro Malaspina. Malgré ces objectifs d'un autre ordre, l'aspect militaire de l'expédition s'avère fort important. En effet, d'après les instructions qu'il a reçues, Malaspina doit repérer des havres propres à constituer des bases pour les navires de guerre espagnols, évaluer la sécurité et la défense du commerce maritime colonial, et constater l'état d'avancement des établissements européens dans le Pacifique, particulièrement ceux des Britanniques en Australie. Une partie de son périple comprendra aussi une exploration détaillée de la côte nord-ouest de l'Amérique du Nord, à la hauteur de la Colombie-Britannique actuelle. Deux corvettes, la Descubierta et l'Atrevida, dotées des meilleurs instruments scientifiques et portant chacune 24 canons, sont construites en vue de la réalisation de ce projet, et l'expédition de Malaspina quitte Cadix à la date prévue, le 30 juillet 1789, pour se diriger vers le Pacifique.